1/09/2019

Les présidents d'honneur 2019

Le prochain Festival de la Biographie de Nîmes se tiendra les 25, 26 et 27 janvier 2019 sera co-présidé par Clara Dupont-Monod et Jean-Louis Debré.

 

© Olivier Roller

" Mes grands-parents, ainsi que ma mère, sont nîmois. J’ai donc passé une bonne partie de mes vacances à Nîmes, au 18 rue des Gazons exactement. Aujourd’hui, le portail et les murs de cette maison sont tout gris, mais lorsque j’étais petite, je me souviens du beau vert de la grille et des fleurs qui recouvraient les pierres. Au rez-de-chaussée, il y avait le bureau de mon grand-père médecin. A l’étage, c’était notre espace ! De ma chambre, je voyais la Tour Magne. Elle émergeait, dominante et paisible. Je la regardais chaque matin en ouvrant les volets. Pour toujours, cette vieille tour est associée à mes réveils d’enfant. Ainsi, la grâce d’un matin peut réunir les siècles passés et la grande jeunesse.
J’entretiens donc un rapport charnel avec cette ville, et je suis très honorée de coprésider ce beau festival. D’autant que j’ai un petit faible pour l’exercice littéraire de la biographie. Il demande de l’humilité, puisqu’il faut mettre à l’honneur un autre que soi ; et de l’ambition… Pour les mêmes raisons. Pas facile, de se glisser dans la vie d’autrui… La biographie est le faire-part de décès de l’autofiction : un auteur décide qu’un être non-imaginaire mérite autant d’attention que lui-même. Sans parler du versant historique, documentaire, que suppose le portrait - chaque destin étant, bien souvent, le produit d’une époque. La biographie concentre le meilleur de la littérature : générosité, partage et savoir. On dirait presque un résumé de Nîmes ! Alors, bon festival !"

Clara Dupont-Monod

 

Après des études de Lettres à la Sorbonne, où elle se passionnera pour l’ancien français, elle débute sa carrière de journaliste chez Cosmopolitan. Puis elle devient grand reporter à Marianne, tout en intervenant sur RTL, France Culture ou Canal +. Directrice adjointe de la rédaction de Marianne elle est auteur de plusieurs ouvrages dont La passion selon Juette (Grasset, 2007) et plus récemment  Le roi disait que j’étais diable (Grasset, 2014).

Dernier ouvrage paru : La révolte (Stock, 2018), qui présente un étonnant dialogue entre Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion.

 

©DR
" Nîmes, chaque année, devient un rendez-vous important pour les auteurs et amateurs de biographies, d’autobiographies... Comprendre les mystères qui entourent ces personnalités, acteurs politiques, artistiques, littéraires qui ont marqué l’histoire de la France et du monde où impriment leur empreinte à l’actualité est important pour mieux appréhender notre société, pour peut-être imaginer l’avenir. Le Philosophe Ernest Renan affirmait qu’une nation était « un rêve d’avenir partagé ». C’est cette espérance qui favorise la cohésion nationale. Cette volonté de « vivre ensemble » plonge ses racines notamment dans la connaissance de ces acteurs qui sont montés sur la scène publique nationale ou internationale, de celles et ceux qui conduisent notre pays, orientent notre réflexion, nous divertissent par leur talent. Nîmes, illustre ville à l’histoire chargée de symboles est ainsi la cité des arts, des lettres et de la biographie. "

Jean-Louis Debré

 

Après avoir été ministre plusieurs fois, président de l’Assemblée nationale, président du Conseil constitutionnel, et depuis 2016 président du Conseil supérieur des archives,  Jean-Louis Debré  est devenu un des commentateurs les plus écoutés de notre vie publique.  Fidèle du festival de Nîmes, il s’affirme comme l’un des biographes majeurs de la République et de ceux qui la structurent. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, récemment,  Ce que je ne pouvais pas dire  (Robert Laffont, 2016),  Dictionnaire amoureux de la République  (Plon, 2017) ou  Tu le raconteras plus tard  (Robert Laffont, 2017). 
Dernier ouvrage paru : Nos illustres inconnus – Ces oubliés qui ont fait la France (Albin Michel, 2018).