1/19/2015

Les présidents d'honneur 2015

Le prochain Festival de la Biographie de Nîmes qui se tiendra les 30, 31 janvier et 1er février prochains, sera co-présidé par Dominique Bona, de l’Académie française et Gonzague Saint Bris.
© Catherine Rebois
   "La biographie en habits de lumière : c'est le cadeau de la ville de Nîmes à un genre littéraire moins souvent à l'honneur que le roman, et pourtant tout aussi éclatant. Par la vérité du récit. Par la force des documents vrais.
Par la magie des portraits authentiques. La biographie peut rivaliser avec les fictions les plus élaborées. Car la vérité de la vie dépasse souvent en folie, en violence, tout ce que l'on peut imaginer.
Les biographes partagent cette expérience et connaissent ce secret : rien ne vaut une vie réelle. Rien ne peut l'égaler."

Dominique Bona, de l'Académie française
Agrégée de lettres modernes, Dominique Bona est journaliste et écrivain. Critique pour le Figaro littéraire et le Journal du dimanche, elle a également travaillé pour France Inter et France Culture de 1976 à 1980.  Elle est critique littéraire à Version Femina depuis 2004. À la fois romancière et biographe, elle reçoit le Grand Prix de la biographie de l’Académie française pour Romain Gary, en 1987, le prix Interallié pour Malika, en 1992, le prix Renaudot pour Le Manuscrit de Port-Ebène, en 1998, et la Bourse Goncourt de la biographie pour Berthe Morisot, en 2000. L’écrivain se distingue par ailleurs dans l’art de la biographie : Camille et Paul : la passion Claudel (Grasset), Stefan Zweig (Grasset), Clara Malraux (Grasset) et en 2012 Deux soeurs : Yvonne et Christine Rouart, muses de l’impressionnisme (Grasset). Dominique Bona est Membre du jury du prix Renaudot depuis 1999.
Elle a été élue à l’Académie française, le 18 avril 2013, au fauteuil de Michel Mohrt (33e  fauteuil).
Son dernier ouvrage s’intitule Je suis fou de toi. Le grand amour de Paul Valéry (Grasset).


© Frédéric Myss
 "A l’heure de la XIVe édition du festival de la biographie de Nîmes, n’est-il pas naturel et heureux de se rappeler que ce genre littéraire existe depuis l’antiquité comme l’amphithéâtre romain emblème de cette belle ville française. A l’époque glorieuse des arènes de Nîmes fleurit dans l’âge gréco-romain ces biographies des hommes illustres qui servent à la fois d’exemples et de modèles et dont la vie contée est une pédagogie pour le peuple. A mon sens, l’art de la biographie est le plaisir suprême de l’historien comme la volupté la plus complète de l’écrivain. C’est le degré de l’écriture où le devoir est un plaisir. C’est le moment où la puissance de l’évocation atteint la force de la résurrection. C’est une quête pour l’auteur vers le passé qui débouche pour le lecteur sur un parcours vers le futur. La biographie est ce genre littéraire qui permet de pratiquer le décalage horaire de l’histoire et d’atteindre le suprême bonheur car comme le clamait si bien Bernanos :  «  Ne pas revenir sur le passé est la meilleure façon que ce passé revienne sur vous »."


Gonzague Saint Bris
C’est au Château du Clos Lucé, propriété de la famille Saint-Bris, que le jeune Gonzague est élevé. C’est dans cette demeure que cinq siècles plus tôt, à l’invitation de François 1er,  Léonard de Vinci passa les trois dernières années de sa vie. Dans ses bagages se trouvaient trois peintures dont la plus célèbre d’entre toutes : la Joconde…
Gonzague Saint Bris est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, essais, romans, biographies parmi lesquels, chez Grasset, Les Vieillards de Brighton, prix Interallié en 2002, ou encore L’Enfant de Vinci (Grasset) (2005). Il est également l’auteur d’ouvrages historiques comme Le Coup d’éclat du 2 décembre et de biographies de Lafayette, Vigny, Dumas, Balzac, François Ier, Henri IV ou encore Alfred de Musset. Il a également signé Les princes du romantisme (Robert Laffont) et Les égéries romantiques (JC Lattès) ou encore Le romantisme absolu (Editions Stock). Après Sade Marquis de l’ombre, prince des Lumières (Flammarion), son dernier ouvrage s’intitule Le goût de Stendhal (Télémaque).

Programme du Festival 2015

Vendredi 30 Janvier

Au Théâtre de Nîmes Bernadette Lafont 
(1, Place de la Calade - entrée libre)

Colloque - Traces artistiques les grands créateurs
14 h 15 : “Biographies d'artistes, comprendre le cheminement des plus grands
animé par Patrice Zehr - journaliste, avec Sophie Chauveau, écrivain, auteur de “Manet le secret” (Télémaque), Laurent Seksik, écrivain, auteur de “Modigliani prince de la bohème” (Casterman), Alain Vircondelet, écrivain, auteur de “Les trésors du Petit Prince” (Gründ) et Philippe André, écrivain, auteur de “Robert Schumann, folies et musique” (Le Passeur). 

15 h 30 : “La place des femmes dans l'aventure artistique
avec Dominique Bona, de l’Académie française, écrivain, auteur de “Je suis fou de toi - Le grand amour de Paul Valéry” (Grasset).
Cette rencontre sera animée par Franz-Olivier Giesbert, journaliste, écrivain, éditorialiste au Point.

Biographe et romancière, Dominique Bona est l’auteur, entre autres, de “Romain Gary” (1987, Grand prix de la biographie de l’Académie française), “Malika” (1992, prix Interallié), “Stefan Zweig”, “Le Manuscrit de Port-Ebène” (1998, prix Renaudot), “Berthe Morisot. Le secret de la femme en noir” (2000, Goncourt de la biographie), “Camille et Paul”, et “Clara Malraux”. 

16 h 30 : “J'ai grandi dans la dernière demeure de Léonard de Vinci
avec Gonzague Saint Bris, écrivain, journaliste et historien auteur de “Le goût de Stendhal” (Télémaque). Cette rencontre sera animée par Franz-Olivier Giesbert, journaliste, écrivain, éditorialiste au Point.

Gonzague Saint Bris, prix Interallié 2002, est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, essais, romans, biographies dont La Fayette, François Ier et la Renaissance, Henri IV et la France réconciliée, Louis XIV et le grand siècle, Alfred de Musset et Balzac, une vie de roman ou encore Sade, l’ange de l’ombre.

à Carré d’Art

Conférences  - Salle de conférence
15h40 : Rencontre avec Yvonne Baby, écrivain, auteur de “A l’encre bleu nuit” (BakerStreet). Cette rencontre sera animée par Patrice Zehr - journaliste.

Journaliste, Yvonne Baby a créé et dirigé le service culturel du journal Le Monde dans les années 1970 et 1980. Chargée des grandes interviews, elle a eu des entretiens avec des artistes comme Orson Welles, Ingmar Bergman, Henri Cartier-Bresson, Federico Fellini, Terence Malick, etc...


17 heures : “Formes biographiques. Une exposition au Carré d’Art-Musée d’Art contemporain”
Conférence de Jean-François Chevrier, Historien, critique d’art, commissaire de l’exposition «Formes biographiques», qui se tiendra au Musée d’Art Contemporain du 29 mai au 20 septembre prochains.

Jean-François Chevrier enseigne à l’École nationale supérieure des beaux-arts depuis 1988. Fondateur et rédacteur en chef de la revue Photographies (1982-1985), il est auteur de nombreux textes sur les échanges entre littérature et arts visuels au XXe siècle, sur l’histoire de la photographie, et sur l’art depuis les années 1960.

18 heures : Rencontre avec Michel Nuridsany, critique d’art, commissaire d’exposition indépendant, autour de son dernier livre “Jean-Michel Basquiat” (Flammarion).

Michel Nuridsany nous dépeint la vie et l'oeuvre de Jean-Michel Basquiat (1960-1988), artiste peintre américain d'origine haïtienne et portoricaine, dont la vie a été traversée par la drogue, le sexe, les rencontres artistiques. 

Forum des auteurs
A partir de 16h40 : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr, journaliste, rédacteur en chef du mensuel monégasque La Principauté et responsable des pages "politique internationale" de l’hebdomadaire marocain Le Reporter.

Prix de la biographie 2015
18 h 30 : Attribué cette année à Bénédicte Vergez-Chaignon pour “Pétain” (Perrin), Le Prix de la biographie du Point 2015 sera remis lors de l’inauguration du Festival. Le jury est présidé par Max Gallo est composé de : Dominique Bona, Marie-Françoise Leclère, Lorraine de Meaux, Didier Le Fur, François-Guillaume Lorrain, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Christian Petitfils, Albert Sebag et Laurent Theis.

Salle de l'Entraide Gardoise

Conférence 
18 heures : Conférence de Bertrand Herz, écrivain, auteur de son livre “Le Pull-Over de Buchenwald” (Tallandier). Cette rencontre sera suivie d'une séance de dédicace.

Samedi 31 Janvier

à Carré d’Art

Matinée Famille - Jeune public - Salle multimédia
(A partir de 4 ans, spectacle familial- places limitées)
11 heures : Rencontre avec Anne Loyer, auteure jeunesse (éditions Nathan, Bulles de savon, Frimousse...), autour de ses livres, albums et romans. Elle répondra à vos questions sur son métier et le métier du livre et accompagnera sa prestation de lecture à haute voix d'extraits de ses ouvrages. 

Conférence  - Salle de conférence
11 heures : Conférence de Eric Teyssier, écrivain, autour de son livre “Nîmes la Romaine” (Alcide).

Agrégé et docteur en histoire, Eric Teyssier est maître de conférence à l’université de Nîmes. Il enseigne l’histoire romaine, l’archéologie expérimentale et l’histoire de l’art antique. Cette conférence sera illustrée de photos commentées.

Forum des auteurs
de 11 à 18 heures : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr et Olivier Biscaye, journalistes.

Rencontres 

Salle de Conférence
14 heures : “Le Pen, vous et moi”
Rencontre avec Serge Moati, écrivain, journaliste, auteur de son livre éponyme (Flammarion), animée par Patrice Zehr, journaliste.

Salle de Conférence
15 heures : Rencontre avec Bénédicte Vergez-Chaignon lauréate du Prix de la Biographie du Point 2015.
Cette rencontre sera animée par François-Guillaume Lorrain, grand reporter au Point.

Salle de Conférence
16 heures : “Baudelaire l'irréductible”
Rencontre Antoine Compagnon, écrivain, autour de son livre éponyme (Flammarion).
Cette rencontre sera animée par Jacques Prévost, journaliste.

Antoine Compagnon est un universitaire français, historien de la littérature française .et professeur au Collège de France. L'auteur interprète les oeuvres de C. Baudelaire comme une résistance à la modernité. 

17 h15 : “L'inconscient de l'islam”
Rencontre Malek Chebel, anthropologue des religions, écrivain, autour de son livre éponyme (CNRS), animée par Patrice Zehr, journaliste.


Concert  - Forum des auteurs
18h30 : Concert “La grande musique du cinéma italien” de Mauro Maur (trompette) accompagné de Françoise de Clossey (hammond)


Dimanche 1er Février

à Carré d’Art

Matinée Famille - Jeune public - Salle multimédia
(A partir de 4 ans, spectacle familial- places limitées)
10 heures : Rencontre avec Anne Loyer, auteure jeunesse (éditions Nathan, Bulles de savon, Frimousse...), autour de ses livres, albums et romans. 

Forum des auteurs

de 11 à 18 heures : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr, journaliste, rédacteur en chef du mensuel monégasque La Principauté et responsable des pages "politique internationale" de l’hebdomadaire marocain Le Reporter.

Conférence  - Salle de conférence. ANNULEE
11 heures : “Les âmes blessées”
Rencontre avec Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, autour de son du livre éponyme (Odile Jacob) animée par Jacques Prévost, journaliste.

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est l’auteur d’immenses succès, et notamment de Sauve-toi, la vie t’appelle, premier tome de ses Mémoires,  le deuxième tome s’intitule Les âmes blessées.

14 heures : “Les femmes de l’Islam : Khadija et Fatima”
Rencontre avec Marek Halter, écrivain, historien, autour de ses livres “Les femmes de l’Islam” T1 & T2 (Robert Laffont).

Marek Halter rend hommage au rôle prépondérant que les femmes ont joué à l'origine de l'islam. Œcuméniste, profondément attaché à la paix au Moyen-Orient, il lance aussi un pressant message de réconciliation en ces temps troublés par la résurgence des conflits religieux.

15 heures : “Marguerite Duras, une créatrice d’exception”
Rencontre avec Olympia Alberti, écrivain autour de son livre “Marguerite Duras, une jouissance à en mourir” (Le Passeur).

Olympia Alberti a publié plus d’une trentaine de livres. Elle a reçu un prix de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre poétique. Parmi ses derniers titres : L’Amour dans l’âme, le journal disparu d’Etty Hillesum (2011) et L’Or perdu de la joie (2012).

Conférence-Lecture  - Salle de conférence
16 heures : Conférence et Lecture d'extraits de ses textes par Gonzague Saint Bris, écrivain, journaliste et historien, auteur de “Le goût de Stendhal” (Télémaque).

Les débats du Forum des auteurs 2015

Les débats du Forum des auteurs, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr et Olivier Biscaye, journalistes. (Programme sous réserve)

Vendredi 30 janvier

16h40 : "L’honneur des dessinateurs : l’exemple Sempé" 
avec Bernard Pascuito
17h00 : "Le Sceptre et le Sang" 
avec Jean des Cars
17h20 : "Visages de Saint-Exupéry" 
avec Jean-Pierre Guéno
17h40 : "Ma vie dans les services secrets" 
avec Noreen Riols
18h00 : Inauguration du Festival

Samedi 31 janvier

11h00 : "Blessures d’hier et d’aujourd’hui"
avec Laurent Greilsamer et Paul Amar
11h30 : "Des règnes revisités : Charles Quint et Louis XV" 
avec Jean-Christian Petitfils et Lindsay Armstrong
12h00 : "Vivre vite" 
avec Philippe Besson
14h00 : "L’invention des français" 
avec Jean-François Kahn
14h30 : "Je suis fou de toi - Le grand amour de Paul Valéry"
avec Dominique Bona
15h00 : "L’enfant des marges" 
avec Franck Pavloff
15h20 : "L’homme qui ment" 
avec Marc Lavoine
15h40 : "Femmes de fer"
avec Laure-Charlotte Feffer, Christian-Georges Schwentzel, Maurice et Annie Sartre.
16h15 : "Est-ce ainsi que les hommes vivent ?"
 avec Claude Halmos
16h30 : "La magie de Moscou" 
avec Vladimir Fédorovski
16h55 : "L'extravagance" 
avec Salah Stétié
17h15 : "Le Roi disait que j’étais diable" 
avec Clara Dupont-Monod
17h35 : "Un amour à l’Aube" 
avec Elisabeth Barillé
17h55 : "Une morale pour les aigles et une pour les pigeons"
avec Eric de Montgolfier

Dimanche 1er février

11h00 : "Biographies d’artistes et de mécènes"
avec Claire Durand-Ruel Snolllaerts et Yoyo Maeght
11h30 : "Biographies historiques : Fouché, Robespierre"
avec Emmanuel de Waresquiel et Hervé Leuwers
12h00 : "Messaline, la putain impériale"
avec Jean-Noël Castorio
14h00 : "Femmes remarquables du XXe siècle"
avec Dominique Missika et Marie-Noëlle Himbert
14h30 : "Les grands acteurs de notre temps"
avec Bernard Lecomte et Thomas Snégaroff
15h00 : "Les homme en trop - La malédiction des chrétiens d’Orient" 
avec Jean-François Colosimo
15h20 : "Biographies religieuses" 
avec Anne-Sophie Constant et Patrick Banon
15h50 : "Jack London" 
avec Bernard Fauconnier
16h10 : "L’internationale des francs-tireurs" 
avec Bruno de Cessole
16h30 : "Raimu, un grand enfant de génie" 
avec Isabelle Nohain-Raimu
16h50 : "Les derniers jours. La fin de l'empire romain d'Occident" 
avec Michel de Jaeghere
17h10 : "Tercio de vérité" 
avec Alain Bonijol

Concert, Lecture, Expositions (2015)


à Carré d’Art

Concert
Samedi 31 janvier à 18h30 - Forum des auteurs


"La grande musique du cinéma italien" de Mauro Maur (trompette) accompagné par Françoise de Clossey (hammond).

Trompette Solo de l’Opéra de Rome de 1985 à 2010 et soliste dans plus de 100 musiques de film, collaborateur de Morricone, Fellini, Tornatore, Zeffirelli, Mauro Maur a de plus joué dans les salles de concert les plus réputés au monde en tant que soliste.

Pianiste internationalement reconnue, lauréate de nombreux prix, Françoise de Clossey participe à de nombreux festivals dans le monde entier et a donné des récitals dans les plus belles salles du monde.

Au programme, quelques-uns des plus grands thèmes de films de Ennio Morricone, Piero Piccioni et Nino Rota : Bugsy, Pour une poignée de dollars, Incontri proibiti, Il viaggio, Amarcord, La Dolce Vita, La Strada...

Lecture
Dimanche 1er février à 16 heures - Forum des auteurs

©Frédéric Myss
Lecture d’extraits de ses textes par Gonzague Saint Bris, écrivain, journaliste et historien, auteur de “Le goût de Stendhal” (Télémaque). 












Expositions
Modigliani, prince de la bohème - Mur Foster
Du 30 janvier au 1er février

Une évocation frémissante et sensible de Modigliani, mort dans la misère au seuil de la gloire, à l’orée du XXè siècle.
C’est une biographie poignante des dernières années de la courte vie de Modigliani que nous livre Laurent Seksik, accompagné du dessinateur Fabrice Le Hénanff. Sculpteur refoulé, peintre ignoré, Amadeo Modigliani, malade se rend sur la Côte d’Azur avant de retourner à paris et y mourir. Une fin sans avoir connu le succès de ses contemporains Matisse ou Picasso... malgré le génie de sa peinture.
Cette exposition est composée de 20 planches originales issues de l’album Modigliani, prince de la bohème (Casterman).



L'image au XXème siècle - Salle Soleil noir
Du 30 janvier au 1er février

L’histoire de l’image et du cinéma c’est aussi l’histoire de son matériel. Cette évolution est présentée par des collectionneurs au travers d’appareils de prise d’image et de projection ainsi que d’une multitude d’objets. Seront également présentées des affiches de films mythiques alors que seront projetés en permanence des passages de films, des actualités cinématographiques et autres scopitones. Une plongée dans ce qu’était «l’image» au siècle dernier !






au Musée d’Art Contemporain

Expositions
Suzanne Lafont - Situations
Du 6 février au 26 avril

Suzanne Lafont (née en 1949) est une des figures les plus importantes de la scène française dont le travail a connu une grande visibilité dès les années 90. Elle développe un travail photographique dans un champ élargi où sont convoquées des références au théâtre, à la performance ou au cinéma.







Formes biographiques
Du 29 mai au 20 septembre

L’exposition est une réflexion sur la construction et reconstruction de la subjectivité. L’activité artistique, dans sa forme expérimentale, y est pensée comme une construction biographique qui souvent se concrétise sous la forme de mythologies individuelles. Cette notion de «Mythologies individuelles» trouve son origine dans la littérature de la fin du XIXème siècle pour réapparaître dans les pratiques artistiques des années 60. L’exposition prend sa source dans les écrits de Gérard de Nerval ou Franz Kafka avec lesquels dialoguent les œuvres d’artistes contemporains.

Parmi les 110 auteurs attendus en 2015

Parmi les auteurs attendus* à Carré d’Art : 

(Les noms des auteurs sont suivis du titre de leur dernier ouvrage)

Olympia ALBERTI
Marguerite Duras, une jouissance à en mourir (Le Passeur)
Paul AMAR
Blessures (Tallandier)
Philippe ANDRÉ
Robert Schumann, folies et musiques (Le Passeur)
Lindsay ARMSTRONG
Charles Quint, L’indomptable (Flammarion)
Louis-Paul ASTRAUD
Louis-Ferdinand Céline à 20 ans (Au Diable Vauvert)
Yvonne BABY
A l’encre bleu nuit (Baker street)
Patrick BANON
Marie de Magdala, l’apôtre préférée de Jésus (Michel Lafon)
Gérard BARDY
La Légionnaire, héroïque et libertine (Pygmalion)
Élisabeth BARILLÉ
Un amour à l’aube, Amedeo Modigliani - Anna Akhmatova (Grasset)
Bartolomé BENNASSAR
Enfants de dictateurs (First)
Philippe BESSON
Vivre vite (Julliard)
Dominique BONA
Je suis fou de toi - Le grand amour de Paul Valéry (Grasset)
Alain BONIJOL
Tercio de vérité (Au Diable Vauvert)
Patrick CABANEL
Dictionnaire biographique des protestants français... (De paris)
Jean-Pierre CABANES
Une jeunesse italienne (Anthema)
Benoît CACHIN
Michel Polnareff, une simple mélodie (Gründ)
Paul CARBON
Histoire et beautés de l'Europe Baroque méditerranéenne (Comenius)
Jean-Noël CASTORIO
Messaline, la putain impériale (Payot)
Sophie CHAUVEAU
Manet, le secret (Télémaque)
Malek CHEBEL
L’inconscient de l’Islam (CNRS)
Jean-François COLOSIMO
Les hommes en trop, la malédiction des chrétiens d’Orient (Fayard)
Antoine COMPAGNON
Baudelaire l’irréductible (Flammarion)
Anne-Sophie CONSTANT
Jean Vanier - Portrait d’un homme libre (Albin Michel)
Laurent DANDRIEU
La compagnie des anges. Petite vie de Fra Angelico (Cerf)
Marie-Laure DE CAZOTTE
A l'ombre des vainqueurs (Albin Michel)
Bruno DE CESSOLE
L’internationale des francs-tireurs (L’Éditeur)
Michel DE JAEGHERE
Les derniers jours - La fin de l'empire romain d'Occident (Belles Lettres)
Eric DE MONTGOLFIER
Une morale pour les aigles, une autre pour les pigeons (Michel Lafon)
Emmanuel DE WARESQUIEL
Fouché, Les silences de la pieuvre (Tallandier)
Eric DENIMAL
Gisèle Casadesus, cent ans, c’est passé si vite... (Le Passeur)
Jean des CARS
Le sceptre et le sang (Perrin)
Jean-Pierre DESCLOZEAUX
Charivari (Le Cherche-Midi)
René DOMERGUE
Le parler méridional (L'Harmattan)
Clara DUPONT-MONOD
Le roi disait que j’étais diable (Grasset)
Claire DURAND-RUEL SNOLLAERTS
Paul Durand-Ruel. Le marchand des impressionnistes (Gallimard)
Bernard FAUCONNIER 
Jack London (Folio biographies)
Vladimir FÉDOROVSKI
La magie de Moscou (Du Rocher)
Laure-Charlotte FEFFER
Frédégonde Reine (Actes Sud)
Christian GABANON
Corrida religion (CG)
Véronique GENEST
22, v’là Julie ! (Michel Lafon)
Florence GENTNER
Les impressionnistes. Dans l’intimité de Paul Durand-Ruel (Du Chêne)
Laurent GREILSAMER
La vraie vie du capitaine Dreyfus (Tallandier)
Jean-Paul GOURÉVITCH
Les petits enfants dans la Grande Guerre (Pascal Galodé)
Jean-Pierre GUÉNO
Visages de Saint-Exupéry (Le Passeur)
Claude HALMOS
Est-ce ainsi que les hommes vivent ? (Fayard)
Marek HALTER
Les femmes de l’Islam, Khadija T1 (Robert Laffont)
Christophe HENNING
Petite vie de Paul VI (DDB)
Bertrand HERZ
Le pull-over de Buchenwald (Tallandier)
Laure HILLERIN
La comtesse Greffulhe (Flammarion)
Marie-Noëlle HIMBERT
Marie Curie, portrait d’une femme engagée 1914-1918 (Actes Sud)
Jean-François KAHN
La tragédie de l’Occident - L’invention des français T2 (Fayard)
François LABORDE
Les mûres comptent pas pour des prunes (Michel Lafon)
Christian LABORIE
Les Rochefort (Presses de la Cité)
Marie-Christine LAFON
Marie-Dominique Philippe, au coeur de l’église du XXe siècle (DDB)
Jean-Claude LAMY
Je vous quitte en vous embrassant bien fort (Albin Michel)
Marc LAVOINE
L’homme qui ment (Fayard)
Bernard LECOMTE
Gorbatchev (Perrin)
Fabrice LE HÉNANFF
Modigliani, prince de la bohème (Casterman)
Hervé LEUWERS
Robespierre (Fayard)
Dominique LORMIER
Gabriele d’Annunzio (Du Rocher)
Yoyo MAEGHT
La saga Maeght (Robert Laffont)
Franck MAUBERT
Visible la nuit (Fayard)
Claude MAZAURIC
Destins : quatre «poilus» originaires de Collorgues dans la Grande Guerre (de la Fenestrelle)
Pr Maurice MIMOUN
La mort peut attendre (Albin Michel)
Dominique MISSIKA
Berty Albrecht, Féministe et résistante (Perrin)
Serge MOATI
Le Pen, vous et moi (Flammarion)
NIKITA
Imbassai
Isabelle NOHAIN-RAIMU
Raimu, un grand enfant de génie (Le Cherche-Midi)
Michel NURIDSANY
Jean-Michel Basquiat (Flammarion)
Franck PAVLOFF
L’enfant des marges (Albin Michel)
Jean-Christian PETITFILS
Louis XV (Perrin)
Daniel PICOULY
Leçons d’observation (Hoebeke)
Mireille PLUCHARD
L’étoffe des jours (De Borée)
Michel REDERON
Et Barbara chantait... (L’armançon)
Elisabeth REYNAUD
Niki de Saint Phalle (Écriture)
Hugues ROMANO
23, rue Boulegon (L’Art-Dit)
Eugène SACCOMANO
Giono, le vrai du faux (Castor Astral)
Gonzague SAINT BRIS
Le goût de Stendhal (Télémaque)
Jacques SALOMÉ
Contes des petits riens et de tous les possibles (Albin Michel)
Annie et Maurice SARTRE
ZÉNOBIE, de Palmyre à Rome (Perrin)
Christian-Georges SCHWENTZEL
Cléopâtre, la déesse reine (Payot)
Laurent SEKSIK
Modigliani prince de la bohème (Casterman)
Thomas SNÉGAROFF
Bill et Hillary Clinton (Tallandier)
Salah STÉTIÉ
L’extravagance - Mémoires (Robert Laffont)
Jacques TEISSIER/Claude VIALLAT
Paroles de lumière, les vitraux de Claude Viallat (Act)
Eric TEYSSIER
Nîmes la Romaine (Alcide)
Jacques VASSAL
Léonard Cohen par lui-même (Le Cherche-Midi)
Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON
Pétain (Perrin)
Alain VIRCONDELET
Les trésors du Petit Prince (Gründ)...

AUTEURS JEUNESSE

ELI ANDERSON
Oscar Le Medicus T4 (Albin Michel jeunesse)
Vincent CUVELLIER
La guerre des bisous (Gallimard jeunesse)
Michaël ESCOFFIER
La maîtresse vient de mars (Frimousse)
Anne LOYER
Maman est un oiseau (Bulles de savon)
Christine PALLUY
Il vient quand le Père Noël ? (Milan jeunesse)
Bernard PASCUITO
Sempé, le rêve dessiné (A dos d’âne)
Catarina VALCKX
La fête de Billy (L’Ecole des Loisirs)
Isabelle WLODARCZYK
Panier sur la banquise (Oskar)
ZAÜ
La maîtresse ne danse plus (Rue du monde)

* sous réserve de modifications

1/08/2014

Les présidents d'honneur 2014


Hélène Carrère d’Encausse
Née à Paris dans une famille que l’esprit cosmopolite et la révolution russe ont de longue date dispersée à travers l’Europe. Compte parmi ses ancêtres de grands serviteurs de l’Empire, des contestataires du même Empire, le président de l’Académie des sciences sous Catherine II et trois régicides. Cette hérédité la prédisposait naturellement à l’étude de l’histoire et de la science politique, qu’elle a enseignées à la Sorbonne avant de transférer sa chaire professorale – l’esprit nomade de la famille aidant – à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle a aussi enseigné durant plusieurs années au collège d’Europe de Bruges. Historienne de la Russie, Hélène Carrère d’Encausse est membre de l’Académie française depuis 1991, où elle a été élue secrétaire perpétuel en 1999. Elle a reçu le prix Aujourd’hui pour “L’Empire éclaté“ (Flammarion) en 1978, le prix Louise-Weiss en 1987, et le prix Comenius, en 1992, pour l’ensemble de son œuvre. Sa biographie de “Nicolas II“ (Fayard, 1996) a obtenu le prix des Ambassadeurs en 1997. Hélène Carrère d’Encausse a publié de nombreux ouvrages, notamment “Lénine“ (Fayard, 1988), “La Gloire des nations“ (Fayard, 1990), “Victorieuse Russie“ (Fayard, 1992), “Catherine II“ (Fayard, 2002), “L’Impératrice et l’abbé“ (Fayard, 2003) et “L’Empire d’Eurasie“ (Fayard, 2005). En 2013, elle publie “Les Romanov : une dynastie sous le règne du sang“ chez Fayard.




Pascal Picq

Histoires d’hommes

«On dit que ce sont les hommes – et les femmes – qui font l’histoire. Et s’ils faisaient, aussi, l’histoire de la vie ? Les faiseurs d’histoire ont toujours été des personnages qui allèrent se balader dans le monde, des péripatéticiens qui, par les pieds et la tête, mirent en évidence des passés indissociables des géographies et de ce que les sols ont gardé des civilisations, des peuples et des espèces disparues. Si l’histoire s’écrit dans les livres, ses sources ne sont pas que dans les livres car les textes comme les sédiments n’ont conservé que ce que voulait une époque et ses impérities et, aussi, ce qu’imposaient les conditions physico-chimiques des sols. C’est au cours de leurs grands voyages que Charles Darwin et Claude Lévi-Strauss, à un siècle d’intervalle, découvrirent que les diversités des peuples et des espèces, comme leurs ressemblances et leurs différences, provenaient d’une seule histoire, d’un grand récit appelé évolution. Aujourd’hui, nos civilisations détruisent comme jamais toutes les diversités et les traces de notre passé à tous. Peut-on laisser à nos enfants un monde dans lequel ils ne pourront édifier leur histoire que dans les livres ? »

Pascal Picq

Programme du Festival 2014

Vendredi 24 Janvier

Au Théâtre de Nîmes Bernadette Lafont 
(1, Place de la Calade - entrée libre)

Rencontres  
14 h 15 : “Traces ancestrales : les grandes civilisations“
avec José Frèches, conservateur, Maître de conférence à l’école du Louvre, spécialiste de la Chine et de l’Asie, auteur de “Bouddha” (XO/Le Chêne) et du “Dictionnaire amoureux de la Chine” (Plon), Yves Roman, professeur émérite d’histoire ancienne à l’université Lumière-Lyon II, auteur de plusieurs ouvrages sur le Haut-Empire romain dont le remarqué “Empereurs et sénateurs” ou encore “Marc Aurèle, l’empereur paradoxal” (Payot) et Henry de Lumley, préhistorien et géologue du Quaternaire, membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, directeur de l’Institut de Paléontologie Humaine, auteur de “L’univers, la vie, l’homme” (CNRS). Cette rencontre sera animée par Patrice Zehr, journaliste.

15 h 30 : Rencontre avec Hélène Carrère d’Encausse,
secrétaire perpétuel de l’Académie française, historienne, autour de son oeuvre et de son dernier livre “Les Romanov : une dynastie sous le règne du sang“ (Fayard). 
Historienne de la Russie, Hélène Carrère d’Encausse a publié de nombreux ouvrages, notamment “Lénine“ (Fayard, 1988), “La gloire des nations“ (Fayard, 1990), “Victorieuse Russie“ (Fayard, 1992)., “Catherine II“ (Fayard, 2002),“L’impératrice et l’abbé“ (Fayard, 2003) et “L’Empire d’Eurasie“ (Fayard, 2005). Cette rencontre sera animée par Franz-Olivier Giesbert, journaliste, écrivain, directeur de l’hebdomadaire Le Point.

16 h 30 : Rencontre avec Pascal Picq,
paléoanthropologue au Collège de France où il collabore avec le professeur Yves Coppens, spécialiste de l’évolution de l’Homme, des grands singes, des entreprises et des sociétés, autour de son oeuvre et de son dernier ouvrage “De Darwin à Lévy-Strauss, l’homme et la diversité en danger” (Odile Jacob). Cette rencontre sera animée par Franz-Olivier Giesbert, journaliste, écrivain, directeur de l’hebdomadaire Le Point.

à Carré d’Art

Table ronde  - Salle de conférence
16 heures : “1914-1918 la première guerre mondiale, voilà 100 ans, des hommes au combat”
animé par Patrice Zehr - journaliste, avec Henri-Christian Giraud, écrivain et historien, auteur de “1914-1918 la Grande Guerre du Général Giraud” (du Rocher), Jean-Pierre Guéno, écrivain et historien, auteur de “Les Poilus” (Les Arènes) et Jean-Pierre Rioux, écrivain et historien, auteur de “La mort du lieutenant Péguy” (Tallandier).

Café littéraire
A partir de 17 h 15 : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr, journaliste, rédacteur en chef du mensuel monégasque La Principauté et responsable des pages politique internationale de l’hebdomadaire marocain Le Reporter.

Conférence - Salle de conférence
18 heures : Conférence de Catherine Francblin autour de son livre “Niki de Saint Phalle, la révolte à l’oeuvre” (Hazan). 
Critique et historienne d’art, Catherine Francblin présente une biographie de référence. Elle éclaire le dialogue que la femme et la créatrice ont constamment entretenu. A travers le portrait de celle qui fut la seule femme du groupe des Nouveaux réalistes (Klein, César, Arman, Villeglé, etc.), cette biographie dessine celui d’une époque dont les révoltes et les audaces fascinent toujours la jeune génération.

Prix de la biographie du Point 2014

18 h 30 : Attribué cette année à Laurence Campa pour “Apollinaire” (Gallimard), le Prix de la biographie du Point 2014 sera remis lors de l’inauguration du Festival. Le jury présidé par Max Gallo est composé de : Dominique Bona, Marie-Françoise Leclère, Lorraine de Meaux, Didier Le Fur, François-Guillaume Lorrain, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Christian Petitfils, Albert Sebag et Laurent Theis.


Samedi 25 Janvier

à Carré d’Art

Matinée Famille - Spectacle jeune public
Salle multimédia (A partir de 4 ans, spectacle familial- places limitées)

11 heures : “Regarde le brin d’herbe“ par Jean René
Spectacle de Jean René, autour de ses chansons et des poèmes qu’il a mis en musique : Robert Desnos, Maurice Carême, Daniel Lacotte, Jacques Charpentreau, etc. et qu’on retrouve dans les 2 livres CD “Regarde le brin d’herbe“ et “Soixante secondes de papillon“.

Conférences - Salle de conférence
11 heures : Rencontre avec Vladimir Fédorovski, autour de son livre “Le roman des espionnes, de Mata Hari à nos jours” (du Rocher).
A partir des témoignages et archives inédites et fort aussi de son expérience personnelle de diplomate pendant le grand bouleversement à l’Est, Vladimir Fédorovski nous fait entrer dans l’univers secret des grandes espionnes « venues du froid » qui ont changé l’histoire du XXe siècle.

14 heures : “Kennedy, Marilyn et Nixon : le bon, la belle et le truand”
animé par Patrice Zehr - journaliste, 
avec  Thomas Snegaroff, écrivain, auteur de “Kennedy, une vie en clair-obscur” (Armand Colin), Claude Delay, écrivain, auteur de “Marilyn Monroe, la cicatrice” (Fayard), Antoine Coppolani, écrivain, auteur de “Richard Nixon” (Fayard) et Frédéric Martinez, écrivain, auteur de “John Fitzgerald Kennedy” (Perrin).

15 h 15 : "Guillaume Apollinaire"
Rencontre avec le lauréat du Prix de la  Biographie du Point 2014, pour sa biographie du poète aux éditions NRF/Gallimard, animée par François-Guillaume Lorrain, journaliste au Point.
En introduction et en clôture de cette conférence consacrée à Guillaume Apollinaire, le poète et écrivain Michel Falguières, se définissant lui-même comme "Lecteur Public" lira quatre textes tirés de "Calligramme" et de "Poèmes à Lou".

16 h 15 : “La biographie du monde”
En laissant des témoignages sur la pierre, le parchemin ou bien encore le papier, les hommes écrivent leur histoire et donc celle du monde. Ils nous donnent ainsi les points de repères indispensables pour bâtir l'avenir. Jean-Pierre Guéno, Directeur de la Culture d’Aristophil et des Musées des Lettres et Manuscrits de Paris et de Bruxelles évoquera, pour étayer ce plaidoyer, l'actualité de ces institutions pour lesquelles la conservation, la valorisation, la transmission et le partage du patrimoine écrit jouent un rôle capital : l'exposition présentée au Carré d’art de Nîmes sur L'Académie Française au fil des lettres, le grand projet d'exposition de l’Institut des Lettres et Manuscrits relatif à La saga de l'écrit ainsi que les dernières acquisitions venues enrichir les collections du Musée des Lettres et Manuscrits, comme des fragments de manuscrits de la mer morte et un manuscrit de l'Iliade datant du 2ème siècle.

Rencontre  - Salle de conférence
17 h 15 : “Le vieil orphelin” 
Rencontre avec Serge Moati, autour de son livre "Le vieil orphelin" (Flammarion) animée par Jacques Prévost, rédacteur en chef de France Bleu Gard Lozère.

Café littéraire
De 11h à 19h : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr, rédacteur en chef du mensuel monégasque La Principauté et responsable des pages politique internationale de l’hebdomadaire marocain Le Reporter et Michel Field, journaliste, écrivain et animateur sur TF1 et LCI.


Dimanche 26 Janvier

à Carré d’Art

Matinée Famille - Spectacle jeune public
Salle multimédia (A partir de 4 ans, spectacle familial- places limitées)

11 heures : “Regarde le brin d’herbe“ par Jean René
Spectacle de Jean René, autour de ses chansons et des poèmes qu’il a mis en musique : Robert Desnos, Maurice Carême, Daniel Lacotte, Jacques Charpentreau, etc... et qu’on retrouve dans les 2 livres CD “Regarde le brin d’herbe“ et “Soixante secondes de papillon“.

Projection - Salle de conférence
11 heures : “Cévennes aériennes“
Projection de photos avec commentaires du photographe Jean du Boisberranger et de l'historien Jean-Paul Chabrol durant 30 à 40 minutes puis discussion autour de ce travail. Pour la première fois, un livre entièrement consacré aux Cévennes vues du ciel : une approche éblouissante et subtile qui vient raconter différemment ce territoire chargé d’histoire. 

Table ronde et conférence - Salle de conférence
14 h 15 : “Portraits d’EspagneS“
L’Espagne vue par deux des plus fins connaisseurs de la péninsule ibérique au travers des hommes, des villes, des guerres... qui ont façonné son histoire. 
Table ronde avec Philippe Nourry, écrivain , auteur de “Histoire de l’Espagne. Des origines à nos jours” (Tallandier) et Bartolomé Bennassar, écrivain, auteur de “Histoire de Madrid” (Perrin), animée par Jacques Prévost, rédacteur en chef de France Bleu Gard Lozère.

15 h 30 : Rencontre avec François Reynaert, autour de son livre “L’Orient mystérieux et autres fadaises” (Fayard).
François Reynaert est journaliste au Nouvel Observateur. Il y tient depuis 1995 une chronique qui l’a rendu célèbre. De l’Orient, la plupart d’entre nous n’ont que de vagues connaissances encombrées par quelques clichés. “L’Orient mystérieux et autres fadaises” retrace la passionnante histoire de la Méditerranée, depuis l’Antiquité hellénistique jusqu’aux printemps arabes...

Lecture - Salle de conférence
17 heures : “Lecture hommage à Romain Gary“ par Nicole Calfan
Nicole Calfan lira des passages marquants de l'oeuvre de Romain Gary tirés des “ Racines du ciel “ Prix Goncourt en 1956 et de “La vie devant soi“ écrit sous le pseudonyme d'Emile Ajar, qui obtint également le prix Goncourt en 1975. Elle aura lu auparavant( un passage de sa lettre ouverte à Alain Delon" (L'Archipel), qui raconte sa rencontre avec Romain Gary dans les années 70...

Café littéraire

De 11h à 18h : Les débats du café littéraire, lieu de toutes les rencontres, animé par Patrice Zehr.